© 2014, Olivier Guidi

  • b-facebook
  • scoopit.jpg

La C.N.V.

Les familiers de l'usage de la PNL découvrant la Communication Non Violente auront certainement l'impression que cette méthode n'est rien d'autre qu'une partie des processus de relation et de communication déjà présents dans la mise en pratique de la PNL. Mis à part le fait que la démarche de Marshall Rosenberg, créateur de la CNV, est légèrement postérieure à celle Bandler et Grinder (fondateur de la PNL), considérer que la CNV puisse être incluse dans la PNL c'est prendre le risque de diluer celle-ci et de perdre l'impact d'une méthode de communication simple et extrêmement efficace. Dans la même lignée, l'apprentissage de la méthode ESPERE (J. Salomé) sera un excellent complément. La démarche est simplissime dans son énoncé, elle reste délicate à intégrer au jour le jour dans nos comportements et attitudes des plus intimes aux plus sociales. Si cela peut s'avérer délicat pour certaines personnes plutôt que d'autres c'est qu'il est urgent de s'interroger sur la façon dont chacun d'entre nous a appris à communiquer et surtout à mécommuniquer dans son système familial, dans le système scolaire de son enfance, dans le milieu social qui entourait et clôturait parfois son existence. Et s'apercevoir, probablement avec malaise, résistances diverses, découragement ou révolte, que nous avons tous appris a incommuniquer ! En revanche nous sommes des experts dans cette forme de "communication aliénante" que sont : les jugements moralisants, les comparaisons d'identité, le refus de la responsabilité de ses propres sentiments, la transformation de ses désirs en exigences... 

 

La Démarche

  1. Observations : j'observe un comportement concret qui affecte mon bien-être.

  2. Sentiments : je réagis à ce comportement par un sentiment.

  3. Besoins : je cerne les désirs, besoins ou valeurs qui ont éveillé ce sentiment.

  4. Demandes : je demande à l'autre des actions concrètes qui contribueront à mon bien-être.

Quand...(1)..., je me sens...(2)..., parce que j'ai besoin de...(3)..., par conséquent, je voudrais maintenant...(4)... Brève illustration d'un changement de référence : "Je devrais faire quelque chose de mieux de ma vie. Je suis en train de gâcher ma formation et mes talents" = "Quand je passe tout ce temps à la maison avec les enfants sans exercer ma profession, je me sens déprimée et découragée parce que j'ai besoin de la satisfaction que me procurait mon métier. Par conséquence, je voudrais maintenant travailler à mi-temps dans ma spécialité." Cette démarche vaut pour les deux sens de la communication : l'expression et l'écoute.

 

Communiquons

Et si l'autre paradigme dont parle Bruno Dal Palu (psychologue et psychothérapeute, auteur....) dans l'extrait de l'interview suivant était de la CNV amplifiée par l'état d'esprit de la PNL, ESPERE...? Réel, décembre 2004. Réel : Pour Lacan, l'incompréhension est de structure, et croire qu'on peut se comprendre est un malentendu ? B.D.P. : Oui... Parce qu'il est extrêmement dangereux de partir des modèles de communication qui laisseraient supposer que l'on peut se comprendre. Cela pourrait amener, sur le plan éthique, à des modèles politiques qui diraient que l'on ne peut être bien qu'avec ses semblables, ce qui exclut l'étranger. Dire qu'on ne peut pas se comprendre suppose que l'on doit être suffisamment à l'écoute de l'autre et à sa rencontre, pour mieux l'entendre. C'est éviter de dire "je vois très bien ce que tu veux dire" ou "si j'étais à ta place"... ce qui est une façon de ne pas approcher l'autre différencié de nous-mêmes. Partir de l'hypothèse qu'on ne peut pas se comprendre, c'est faire l'effort de communiquer avec un autre paradigme, qui permet une rencontre de notre vis à vis, sans à priori et sans violence. Un grand classique, texte à méditer sans modération :

Entre ce que je pense

Ce que je veux dire

Ce que je crois dire

Ce que je dis

Ce que vous avez envie d'entendre

Ce que vous croyez entendre

Ce que vous entendez

Ce que vous avez envie de comprendre

Ce que vous croyez comprendre

Ce que vous comprenez

Il y a dix possibilités pour que nous ayons des difficultés à communiquer Essayons quand même? Communiquons ?

 

Découvrir la CVN par la lecture : Les mots sont des fenêtres, M.B. Rosenberg, Ed La Découverte 2002.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now